EUROPE / INTERNATIONAL

EUROPE / INTERNATIONAL

Genopole, dans le top des bioclusters européens, accueille chaque année des délégations venues du monde entier. Si le nombre de visites a évidemment diminué en 2020, les échanges se sont poursuivis tout au long de l’année en mode distanciel. Ces actions de visibilité à l’international ont porté leurs fruits notamment à l’échelle de l’Europe : son projet GEN.ERA, en faveur de la filière stratégique de la génomique numérique, a été sélectionné par la Commission européenne et la certification EU|BIC lui ouvre les portes d’un réseau européen de 130 centres d’affaires.

États-Unis

En janvier, Genopole a participé en présentiel à San Francisco, à la conférence annuelle Biotech Showcase, l’une des principales rencontres mondiales dédiées à la santé, organisée en parallèle de la conférence JP Morgan HealthCare. Genopole a rencontré des investisseurs internationaux tels que New sciences LLC et Leaf Ventures, dans le cadre de speed meeting, programmés par Business France pour la délégation française. Une trentaine de rendez-vous se sont tenus avec des sociétés de R&D, des CRO, des pharmas…

visuel
visuel

Visibles sur la scène mondiale

En juin, c’est virtuellement cette fois que Genopole a pris part à l’événement BIO USA, dont le pavillon France est coordonné par Business France. Ce grand rassemblement de sociétés et d’investisseurs de tout l’écosystème des biotechnologies a donné lieu à plus de 40 rencontres en visioconférences. L’objectif de cette participation, renouvelée chaque année, est de rendre visibles sur la scène mondiale des sociétés accompagnées par Genopole, en quête de marchés à l’international, ainsi que l’offre du campus pour y attirer des entreprises étrangères. C’est également l’opportunité de resserrer nos liens et d’engager des accords avec d’autres clusters, comme en 2020 avec le Research Triangle Park aux États-Unis et le Life Innovation Center de Kawasaki au Japon.

UN CLUSTER JAPONAIS ACCUEILLI À GENOPOLE

Une délégation japonaise du Life Innovation Center de Kawasaki, situé au sud de Tokyo, s’est rendue en février à Genopole pour mieux comprendre le fonctionnement de l’écosystème et s’en inspirer : Kawasaki est l’un des premiers clusters d’innovation du Japon. Son ambition est de créer des conditions favorables de softlanding, de développer l’incubation d’entreprises et l’accès à des équipements mutualisés.

UNE NOUVELLE PASSERELLE AVEC LES ÉTATS-UNIS

Une équipe de Genopole s’est rendue en janvier aux États-Unis pour concrétiser des collaborations engagées en 2019 avec le Research Triangle Park (Caroline du Nord), qui compte parmi les plus importants parcs de recherche américains. Le déplacement s’est effectué plus précisément au North Carolina Biotechnology Center, implanté au sein du Research Triangle Park. L'objectif de cette rencontre a été d’identifier les besoins des entreprises de Genopole et du centre américain pour établir une convention de soft landing.

APPROCHE DU POURTOUR MÉDITERRANÉEN

Genopole a répondu à l’invitation de son partenaire tunisien, le BiotechPole de Sidi Thabet, situé au nord de Tunis, en participant à l’inauguration de son cluster Pharma In, dédié à l’industrie pharma et aux biotech santé. Genopole pourrait l’accompagner dans la consolidation de son Fablab et dans la structuration de ses dispositifs d’entrepreneuriat. Sélectionné dans le programme européen « The Next Society », coordonné par France Cluster, Genopole a saisi l’occasion de cette rencontre pour échanger avec les autres clusters présents, européens et du pourtour méditerranéen, sur de futures collaborations industrielles et de recherche.