DÉVELOPPER L'INNOVATION

DÉVELOPPER L'INNOVATION

De la découverte à son développement : l’écosystème Genopole assure la fluidité entre recherche, essais cliniques, valorisation et développement industriel. Pour remplir cette mission, Genopole pilote un programme d’actions et de services : de forts soutiens sont apportés aux équipes de recherche académique, le plateau mutualisé de plateformes technologiques est enrichi en fonction des besoins, le dispositif Booster consolide la croissance des jeunes pousses, les entrepreneurs bénéficient de l’appui continu de chargés d’affaires et de temps de rencontres informatifs… En cette année de fortes turbulences, Genopole a adapté sa stratégie d’accompagnement et réaffirmé son rôle de catalyseur. De nouvelles sociétés se sont installées sur site et le biocluster a pu compter sur l’implication de la Région Île-de-France pour favoriser son industrialisation.

23 entreprises ont levé 304 M€

ENTREPRISES

Un accompagnement ajusté à la crise sanitaire

C’est la vocation de Genopole : faire le lien, informer, soutenir. Cette mission d’accompagnement s’est avérée capitale en cette année 2020 pour aider les entreprises à se réorganiser dans l’urgence et faire face à la crise sanitaire. En dépit des difficultés traversées,
les entreprises génopolitaines ont poursuivi leur activité.
23 d’entre elles ont levé un total de 304 M€ de fonds privés. 17 ont bénéficié de subventions de Bpifrance (7,5 M€). Le campus a lui aussi continué d’attirer de nouvelles entreprises : 13 ont rejoint Genopole en 2020.

Informer, connecter

Le programme d’accompagnement a été monté pour répondre dans l’urgence aux besoins de conseils et d’informations des sociétés. Basculées en mode numérique, les rencontres L’Atelier ont fait office de « guichet d’informations » pratique et utile. Un webinaire organisé le 1er avril avec un groupe d’expertises sociale et fiscale a été suivi par 20 entreprises du biocluster pour comprendre l’encadrement du chômage partiel, les conditions du télétravail, les obligations de mise en sécurité des personnels en activité sur site… Le 5 mai, l’entraide est venue des sociétés génopolitaines Synhelix, Texcell et Xentech : 28 entreprises du site se sont connectées à leur partage d’expériences sur leur reprise d’activité en laboratoire en postconfinement. Une table ronde avec Merck, Biohexis, Hamamatsu et Novoptim a porté, le 6 mai, sur les bonnes pratiques à adopter pour maintenir des relations commerciales et manager les équipes à distance…

D’autres webinaires ont suivi sur les questions RH, comptables et juridiques d’après confinement. Cette année exceptionnelle a laissé du champ à la poursuite d’activités commerciales. En octobre, une visioconférence Partner4Biotech a mis en contact 21 entrepreneurs génopolitains avec les responsables Innovation & Recherche du groupe Solvay, intéressés par une mise en relation durable avec plusieurs d’entre eux. Les entreprises génopolitaines sont parvenues à surmonter la crise sanitaire, à poursuivre leur activité de R&D et, pour certaines, à enregistrer du chiffre d’affaires, y compris à l’export.

visuel

ENTREPRISES

Cap sur l’industrialisation francilienne

Pour soutenir le transfert industriel de l’innovation au bénéfice de l’emploi francilien, la Région Île-de-France, principal financeur de Genopole, a lancé en 2020 l’appel à projets PM’up Relance industrie de la Région Île-de-France. Trois entreprises de biotechnologies, labellisées Genopole, ont été sélectionnées. Enalees, LPS BioSciences et Algama obtiennent respectivement une subvention de 400 000 €, 210 000 € et 600 000 € pour leur projet d’industrialisation en Île-de-France.

visuel

Gilles Lasserre, DG de Genopole
« L’aide PM’up Relance industrie de la Région Île-de-France représente un vrai levier de croissance pour ces entreprises… nous plaçons au cœur de notre stratégie la question de la pré-industrialisation, source de créations d’emplois, conformément à notre mission de développement économique et d’attractivité du territoire. »

  • Enalees, qui commercialise un test de diagnostic PCR de la Covid-19 chez l’humain, va ouvrir un site de production de tests (Covid et maladies infectieuses animales).
    Laurent Thiery, PDG d’Enalees
    « Notre plateforme de production sera implantée à Genopole afin de continuer à bénéficier de l’infrastructure et du support qu’apporte le biocluster. »
  • LPS Biosciences, spécialisée dans l’exploitation des glycolipides bactériens pour produire des vaccins innovants, porte un projet d’industrialisation de composants de vaccins anti-Covid-19.
    Dr. Martine Caroff, fondatrice de LPS BioSciences
    « Le financement nous permettra de fabriquer de plus gros volumes et d’embaucher de nouveaux collaborateurs pour étoffer nos équipes de production et de vente. »
  • Algama développe et fabrique des produits alimentaires dérivés de micro-algues, et va créer une ligne de production en Île-de-France.
    Alvyn Severien, cofondateur et PDG d’Algama
    « La subvention PM’up, complétée par des financements de fonds d’investissements internationaux, donne le coup d’envoi de notre projet d’atelier de fabrication, inédit en Île-de-France. »